Que faisons-nous?

L’histoire de l’association

En 2006, une Kremlinoise aperçut une petite troupe de 9 chats abandonnés à eux-mêmes sur le site de l’école Charles-Péguy...
Les 9 chats ont été capturés, castrés, tatoués, examinés par le vétérinaire et remis sur le site.
Depuis novembre 2006, cette intervention a évité la naissance de 80 chatons.

Ainsi est née l’association "Le Chat Libre Kremlinois", reprise depuis par d’autres bénévoles, avec le développement des adoptions.

L’association maintenant

 "Le chat est l’animal de compagnie préféré des Français: 9,7 millions de chats en France (8,6 millions de chiens). Un ménage sur quatre en possède un... Heureusement la grande majorité de nos petits félins vivent tranquillement dans leur foyer. Il n’en reste pas moins que le chat reste le plus exposé au gré des abandons ou des pertes, son existence peut-être sacrifiée du jour au lendemain, 60 000 animaux sont abandonnés chaque année.

Bien qu’indépendant et débrouillard; le chat sauvage a du mal à survivre sans abri et sans nourriture. Craintif, il erre la nuit et se cache le jour, exposé aux dangers du trafic et des maladies, son espérance de vie est réduite des deux tiers.

Souvent chassé à coups de balai ou de pierre, parfois au jet d’eau glacée ou bombe lacrymogène, empoisonné par des pesticides, cible de pseudo chasseurs, le parcours du survivant est tout tracé : Capture, Fourrière, Euthanasie par piqûre dans le coeur. La piqûre est bien faite : quelques secondes de hurlements et de souffrance. Elle est ratée : l’animal s’étouffe dans son sang (quelques minutes de hurlements et de souffrance)...c’est une solution facile et cruelle. Dans les cas d’abandons ou de détresse animale, les associations essaient de soulager et de venir en aide à ces malheureux."


Afin de limiter leur reproduction, nous capturons, faisons stériliser, tatouer et si nécessaire soigner les chats errants avant, selon les cas, de:

    => les remettre sur leur site d’origine en leur apportant aide et nourriture en veillant à la propreté des lieux
    => les placer en famille d’accueil pour les proposer à l'adoption pour les plus sociables.


Nous nous efforçons d’aider les particuliers

    => devant, pour un motif sérieux, se séparer de leur chat, à trouver un nouveau foyer pour l’animal
    => dont la chatte a eu une portée non contrôlée, à placer les chatons, à condition que la mère soit ensuite stérilisée
    => ayant trouvé un chat, à retrouver les propriétaires de l’animal ou à le faire adopter

Ce site et les photos qu'il contient appartiennent à l'association Le Chat Libre Kremlinois. Merci de ne pas les utiliser sans autorisation préalable.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×