A lire avant d'adopter

Prendre un chat chez vous est une décision qui doit être mûrement réfléchie, pour vous éviter d'être tenté(e), durant votre quinzaine d'années de vie commune, d'abandonner votre animal.

 Avant de vous engager dans l'adoption, vous devez pouvoir répondre par la positive aux affirmations suivantes. 

 De manière générale :
- aucun membre de mon foyer n'est allergique aux poils de chats, j'en ai déjà fait l'expérience en situation réelle (dans la famille ou chez des amis ayant un animal…).
- j'ai déjà prévu ce que je ferai de mon animal pendant les vacances (garde à domicile par un proche, pension..).
- j'ai prévu le budget nécessaire pour mon chat et ai bien conscience que les soins vétérinaires causés par des maladies ou accidents peuvent être très coûteux.

Au quotidien :
- je nourrirai correctement mon animal avec des croquettes de qualité et lui assurerai une bonne hygiène en changeant sa litière régulièrement
- je supporterai les poils sur les vêtements et les linges de maison (ou le fait de les enlever souvent) et, surtout s'il a les poils longs, je prendrai le temps de le brosser
- je prendrai les mesures qu'il faut pour protéger les meubles auxquels je tiens, en plaçant des phéromones ou des grattoirs à des endroits stratégiques.
- j'accepterai que certaines plantes vertes n'auront plus le droit de cité à la maison car elles lui sont toxiques et que celles qui restent puissent être détériorées

Dans le futur, si :
- notre famille s'aggrandit
- mes enfants à venir se révélaient allergiques aux animaux
- je me sépare de mon conjoint
- mon nouveau conjoint n'aimait pas les animaux ou y était allergique
- je devais partir seul(e) fréquemment ou pour une longue durée en déplacement,
==> Je n'abandonnerai pas mon animal et veillerai à trouver la meilleure solution.

 Si vous ne pouvez pas répondre par l'affirmative à ces différents points, ne vous lancez pas dans l'adoption, pour votre bien et celui de l'animal. Envisagez plutôt la garde temporaire de chat(s) en tant que famille d'accueil.

 Les premières années d'un chat ne coutent pas très cher. Si l'animal est en bonne santé, seul le rappel de vaccination annuel vous coûtera. Mais, en vieillissant, les visites chez le vétérinaire risquent de se rapprocher et cela demandera un certain budget de faire soigner votre animal.

 Le premier médicament est la nourriture. Alors, même si elle est beaucoup plus chère à la base, préférez la nourriture (croquettes) vétérinaire que la nourriture de supermarché. En effet, cette dernière, si ce sont des boîtes, n'est faîte que d'eau et de gras et si ce sont des croquettes, génère de nombreux problèmes urinaires qui nécessiteront souvent des opérations onéreuses chez le vétérinaire.

 

"Un animal de compagnie n'est ni un jouet ni un objet. L'adopter ou l'acquérir c'est s'engager dans un parcours de tendresse et une relation épanouissante qui a ses règles, sa durée et ses implications pratiques. C'est une grande responsabilité qui implique donc des devoirs et des contraintes et c'est pourquoi cette acquisition doit être mûrement réfléchie" Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis

L’âge idéal dépend du temps que vous aurez à accorder à votre nouveau compagnon, de votre mode de vie et de votre âge. Chaque animal a sa propre personnalité et son propre vécu si il est déjà adulte. Nous sommes là pour vous parler des chats candidats à l’adoption et vous aider à choisir l’animal qui vous conviendra et qui sera heureux avec vous. Beaucoup d’entre nous ont le réflexe de se dire qu’adopter un chaton sera plus simple pour la future vie commune et son éducation. DETROMPEZ VOUS !

Adopter un chaton

S’il s’agit de votre premier animal vous aurez certainement envie de le prendre bébé. Avant tout il est important de penser au temps que vous aurez à lui accorder et à votre tolérance vis à vis des bêtises qu’il pourrait faire et de son comportement joueur. Un animal junior est comme un bébé :
* Il a besoin de présence et vous devrez jouer avec lui.
* Vous devrez prendre le temps de l’éduquer.
* Il faudra penser à sécuriser votre intérieur (Objets fragiles, plantes, fils électriques, etc.)
* Il risque de causer quelques dégâts...

Adopter un chat adulte

Adopter un animal adulte est une expérience tout aussi enrichissante. Nous connaissons beaucoup mieux son caractère et son tempérament et donc le foyer où il sera le plus à même de s’intégrer sans difficultés. Un animal adopté s’adapte généralement très vite à sa nouvelle vie et est souvent particulièrement attaché à ses nouveaux maîtres car il est reconnaissant.
 L’adoption d’un animal adulte présente de nombreux avantages, notamment pour les personnes qui disposent de moins de temps ou qui ne souhaitent pas voir leur intérieur bousculé :
* Il permet généralement d’éviter la phase d’apprentissage
* Si vous adoptez un chat adulte vous n’aurez pas de surprise sur sa taille définitive.
* Le caractère de l’animal adulte est déjà établi et l’on peut faire son choix en connaissance de cause. Les familles d’accueil de l’Association qui s’occupent de l’animal connaissent son caractère, celui d’un bébé sera toujours incertain.
* Concernant le comportement général, un animal adulte est plus calme et ne devrait plus faire de bêtises.

Adopter un animal âgé

 Il est souvent moins attrayant d’adopter un vieil animal mais pensez-y, l’adopter c’est lui donner une autre chance et lui offrir une retraite paisible dans un foyer chaleureux. Pour les personnes plus âgées, c’est un choix à envisager. L’animal est plus calme et son espérance de vie plus courte vous évite de vous engager sur une longue période. Pensez que les maisons de retraite n’acceptent pas les animaux de compagnie...

Les différences de caractères, mâle ou femelle?

  Vous pouvez être attiré par un chat joueur et dynamique ou au contraire préférer un chat plus tranquille.Certains chats sont sociables et vont facilement se faire caresser par toutes les personnes qu’ils rencontrent. D’autres sont timides et réservés. Leur affection est plus exclusive, elle se porte uniquement vers ceux qui ont pris le temps de gagner leur confiance.

 On entend parfois dire qu’une femelle est plus affectueuse qu’un mâle, ou le contraire. Ces avis ne doivent pas être aussi tranchés, il n’y a pas de sexe plus aimant que l’autre. Une seule chose est sûre : la stérilisation réduit considérablement les différences de comportement entre mâles et femelles.

La stérilisation est donc un bon moyen de répondre à la question de choix entre mâle et femelle. Ce sont les instincts sexuels des animaux qui peuvent les rendre difficiles à vivre (périodes de chaleur pour les femelles et besoin de sortir rencontrer des femelles pour les mâles). Une fois stérilisés, les différences entre mâles et femelles s’estompent vraiment. Les variations de caractères sont alors davantage question de personnalité que de soumission à la condition d’un sexe.

Ce site et les photos qu'il contient appartiennent à l'association Le Chat Libre Kremlinois. Merci de ne pas les utiliser sans autorisation préalable.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×